Navigation

Vers des régimes sains et durables en Suisse

 

Dans une époque où les consommateurs font de plus en plus attention à ce qu’ils mangent, le projet cherche à identifier des points de bascule dans la transition vers une alimentation saine et durable. En analysant les prescriptions, les pratiques sociales et les impacts des régimes sur la santé et l’environnement, le projet étudie les leviers et les barrières qui influencent l’évolution des comportements alimentaires. Il vise à soutenir la transition vers des régimes sains et durables en Suisse.

Contexte

Les recommandations diététiques et les habitudes alimentaires évoluent avec le temps. Actuellement, les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par une alimentation saine. De ce fait, certains régimes, tels que le régime sans gluten, sans lactose, végétarien ou végane, ainsi que les réseaux alimentaires alternatifs gagnent en popularité. Dans ce système en transition, le projet analyse les résistances et les incitations sociales qui influencent les modifications des pratiques alimentaires.

Objectifs

L’objectif est de comprendre l’évolution des pratiques alimentaires, afin de mieux encourager la transition vers une alimentation saine et durable en Suisse. D’une part, le projet cherche à comprendre en quoi consistent les régimes actuellement prescrits comme étant sains et durables, ainsi que les nouvelles tendances en termes d’alimentation. Il analyse en outre la manière dont ces régimes évoluent en tant que pratiques sociales, par le biais des habitudes alimentaires, de l’influence des pairs et des aspects matériels de la consommation. D’autre part, le projet analyse l’impact de ces régimes sur la santé et sur l’environnement, grâce à l’analyse cycle de vie. Enfin, le projet met en avant les leviers et barrières associés à l’évolution vers des régimes sains et durables, afin d’identifier les points de bascule pouvant conduire à une transition alimentaire.

Importance

Le projet contribue à promouvoir une alimentation saine et la production durable en Suisse. Les résultats obtenus serviront en effet à guider les politiques et les consommateurs vers des régimes bons pour la santé et pour l’environnement. D’une part, des recommandations seront formulées afin que les décideurs politiques et les différents acteurs de la chaîne de production agro-alimentaire s’engagent sur la voie de l’alimentation saine et durable. D’autre part, des lignes directrices seront destinées aux consommateurs des différents groupes socio-économiques. Elles les aideront à comprendre comment leurs régimes actuels et futurs peuvent gagner en durabilité et être meilleurs pour leur santé.

Titre original

Tipping points toward healthy and sustainable Swiss diets: Assessing prescriptions, practices and impacts

Direction du projet

  • Prof. Suren Erkman, Université de Lausanne
  • Prof. Dr. Claudia R. Binder, Ecole polytechnique fédérale de Lausanne EPFL
  • Dr. Marlyne Sahakian, Université de Genève

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Prof. Suren Erkman Faculté des géosciences et de l’environnement Quartier UNIL-Mouline, Bâtiment Géopolis 1015 Lausanne 021 692 35 52 suren.erkman@unil.ch

De ce projet