Navigation

Citoyens-consommateurs

 

​​​​Contexte (Projets de recherche terminé)

Les préférences des citoyens-consommateurs constituent un enjeu central pour le succès économique et la légitimité politique des décisions prises par les acteurs de la filière agro-alimentaire et par l’Etat. L’enjeu est de mieux connaître les conditions dans lesquelles les citoyens-consommateurs participent aux décisions en matière d’alimentation durable et la portée de leur participation. La recherche portera sur les grandes orientations que sont l’agriculture biologique, l’étiquetage carbone, le Swissness et la restauration collective.

Objectif

Ce projet veut analyser les canaux par lesquels les citoyens-consommateurs accèdent aux décisions de la filière agro-alimentaire et de l’Etat en matière d’alimentation durable. Il s’agit d’identifier qui participe à la gouvernance de l’alimentation, pourquoi et comment ainsi que de comprendre quels acteurs sont aptes à orienter les systèmes alimentaires vers plus de durabilité. L’Etat, les producteurs et les entreprises sont-ils les seuls acteurs légitimes en la matière? Des recherches scientifiques construites autour de la notion de gouvernance suggèrent, au contraire, qu’une large mobilisation des citoyens et consommateurs est indispensable à l’adéquation et au succès des décisions relatives aux systèmes d’alimentation. Comment obtenir cette mobilisation? Cette question occupe autant les travaux relatifs au marketing qu’à la construction de l’action publique. Ce projet cherche à comprendre comment les citoyens-consommateurs ont eu accès – ou non – à quatre grandes décisions en matière d’alimentation durable, prises au cours des 25 dernières années: l’agriculture biologique, l’étiquetage carbone, le Swissness et la restauration collective.

Importance

Le projet a pour but de déterminer si les conditions qui rendraient possible une mobilisation des citoyens et consommateurs en matière d’alimentation durable sont réunies en Suisse et de proposer, sur la base d’une analyse de l’accès qu’ils ont actuellement aux décisions, des manières de réunir ces conditions. L’enjeu social de cette étude est l’élargissement de la participation des citoyens-consommateurs aux décisions en matière d’alimentation. Si, à l’avenir, les acteurs prévoient des changements qui demandent une forte adhésion de la population, sa participation aux décisions et à leur mise en œuvre est indispensable. La connaissance des déterminants institutionnels de l’accès ou du non accès des citoyens-consommateurs aux décisions (donc de ses éventuels blocages), devrait inciter l’Etat, les producteurs et les entreprises à améliorer leurs pratiques en la matière.

Titre original

Access for citizen-consumers to decisions relating to the sustainability of food systems

Direction du projet

  • Prof. Dr Jean-Philippe Leresche, Université de Lausanne
  • Dr Stéphane Boisseaux, Université de Lausanne
  • Dr Sophie Reviron, AGRIDEA Lausanne
  • Dr Joëlle Salomon Cavin, Université de Lausanne

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Prof. Dr Jean-Philippe Leresche UNIL-Mouline, Bâtiment Géopolis 1015 Lausanne +41 21 692 37 01 Jean-Philippe.Leresche@unil.ch