Navigation

Foodball

 

​​​Contexte

Aujourd’hui, les recherches nutritionnelles sur la consommation d’aliments reposent surtout sur des questionnaires. Une nouvelle méthode promet des résultats plus précis: la science pourrait analyser plus en détail les effets des denrées alimentaires sur la santé humaine en observant le métabolome alimentaire, c’est à dire la somme des substances présentes dans le sang et l’urine suite à la consommation de ces denrées. De tels biomarqueurs ne sont aujourd’hui connus que pour peu d’aliments. Le consortium international de recherche FOODBALL a pour but de développer des stratégies fiables pour cibler ces indicateurs dans les biofluides humains.

Objectif

Comment les différents éléments de l’alimentation agissent-ils sur le corps humain et quelles quantités sont bénéfiques? Les substances issues de la transformation des aliments par l’organisme humain peuvent apporter de précieuses indications pour répondre à ces questions. Plusieurs biomarqueurs ont été décrits au cours de ces dernières années. A ce jour, il n’existe toutefois pas encore de classification systématique. Le consortium FOODBALL se consacre à ces biomarqueurs dans le cadre de la Joint Programming Initiative européenne "​A healthy diet for a healthy life". L’objectif du projet est de classifier et d’évaluer des indicateurs fiables pour différents groupes de population en Europe. Cette étude internationale connecte différentes approches spécifiques, s’appuie sur une base de données étoffée et envisage de nouvelles procédures de prélèvement d’échantillons. Des scientifiques venant de vingt-deux groupes de recherche issus de neufs pays européens ainsi que du Canada et de la Nouvelle-Zélande y participent.

Importance

Cette étude globale analyse pour la première fois de manière systématique les métabolites en rapport avec l’alimentation. Les stratégies développées permettront de détecter et d’assigner des biomarqueurs de la prise alimentaire. Une nouvelle plateforme permettra l’accès à l’ensemble des résultats et l’échange de connaissances. Ce projet fournit ainsi des bases importantes pour la recherche nutritionnelle basée sur le métabolome alimentaire.

Titre original

The Food Biomarkers Alliance – FOODBALL

Direction du projet

  • Dr Guy Vergères, Agroscope, Domaine de recherche Systèmes microbiens des denrées alimentaires
  • Prof. Dr François Pralong, Université de Lausanne

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Dr Guy Vergères Agroscope
Domaine de recherche Systèmes microbiens des denrées alimentaires
Schwarzenburgstrasse 161 3003 Bern +41 58 463 81 54 guy.vergeres@agroscope.admin.ch